•  
  •  


La médecine dentaire holistique est la science qui s’intéresse aux effets iatrogènes (secondaires) de certains traitements dentaires ou autres, de certaines pathologies dentaires, de certaines cicatrices également, qui sont la cause probable de certaines pathologies fonctionnelles de l’organisme.



L’exemple très connu est l’infection dentaire à streptocoque qui est susceptible de générer une maladie cardiaque: l’endocardite d’Osler.



Plus récemment, le doigt a été mis sur la liaison entre maladie parodontale et cardiopathies, diabète, encéphalopathie et accouchement prématuré.



La médecine holistique dentaire s’intéresse principalement au malade plus qu’à la maladie. Elle utilise des moyens de diagnostic très sophistiqués, faisant appel aux technologies informatiques (système Amsat), mais aussi des techniques énergétiques comme l’auriculomédecine..



Praticiens: Les thérapeutes qui pratiquent la MDH sont au nombre de 300 environs en France, autant en Italie, mais très nombreux en Allemagne, pays où cette idée vit le jour .

Le recherche des liens entre les maladies dentaires et les pathologies chroniques et dégénératives de l’organisme, la neuralthérapie, est un travail de longue haleine, sans idées préconçues, et nécessitant une grande expérience médicale de la part du praticien.

Pour connaître les principaux champs perturbateurs qui peuvent avoir une liaison avec une pathologie de l'organisme, rendez-vous avec ce lien au chapitre CHAMPS PERTURBANTS